Restez attentif, même si la croissance des adventices est lente

onkruidLes températures plus élevées et les pluies récentes ont favorisé la levée de nombreuses adventices. Les graminées comme le vulpin lèvent également dans les champs à forte infestation. Il est impératif de contrôler les levées d’aventices et de betteraves dans vos champs.
Il est indispensable de démarer les traitements FAR au plus tôt, soit de poursuivre avec le deuxième ou troisième traitement FAR. Respectez certainement un délai de 6 à 8 jours entre les deux ou trois premiers traitements. Par la suite les traitements seront fonction des nouvelles levées d’aventices. S’il y a encore des levées de betteraves plus tardives, tenez en compte lors du désherbage.
A partir du troisième FAR il peut être utile d’appliquer une correction.

Dans des parcelles avec des graminées difficiles à combattre on peut les traiter au stade 2-3 feuilles (avant le tallage) en appliquant un graminicide à la pleine dose entre deux traitements FAR. Selon le graminicide choisi on ajoutera ou non une huile (max. 1 l/ha autorisé). Pour des parcelles avec moins de graminées ou plus faciles à combattre, on peut fractionner le graminicide dans le système FAR.

A partir du stade 4-(6) feuilles de toutes les betteraves, il est important d’ajouter des herbicides racinaires dans le mélange FAR pour garantir la rémanence. On peut démarrer avec des produits comme Frontier Elite (au total max. 1 l/ha), Dual Gold (au total max. 1,3 l/ha) pour assurer la rémanence.
On peut aussi ajouter 0,15 l/ha Venzar500SC au système FAR pour garantir la rémanence. Ce produit sera appliqué principalement en présence de mercuriales et crucifères, mais peut également améliorer l’action sur des renouées (p.e. renouée des oiseaux) et aethusa. Attention à l’utilisation sur les sols légers.
A partir du stade (4)-6 feuilles des betteraves on peut également utiliser le Centium (0,05 l/ha = 50 cc) ou la combinaison Centium-Frontier Elite dans le système FAR pour garantir la rémanence, principalement dans des parcelles avec beaucoup de mercuriales. Le Centium a également une bonne action (rémanence) contre aethusa, renouée des oiseaux, renouée faux liseron, chénopode. L’action du Centium sur arroche n’est pas satisfaisante, d’où notre avis de garder le Goltix (0,3-0,5 l/ha, Goltix WG) dans le système FAR.
Lors de l’application de Centium, faites attention à:
– ne pas mélanger le Centium avec ‘Venzar’, Avadex480 ou graminicides;
– le Centium ne peut officiellement pas être mélanger avec ‘Pyramin’ et ‘Goltix liquide’;
– de resprecter un délai de 5 jours entre l’application de Centium et un graminicide.
Retrouvez plus d’infos à propos du désherbage et l’utilisation du Centium dans le journal « Le Betteravier » d’avril 2015.

Dans la région de Renaix – Beert, on signale des champs avec des décolorations blanchâtres des betteraves accompagnées de malformation foliaires légères, non relatées avec l’utilisation de Centium. L’origine de ce phénomène est en cours d’investigation.

Vous retrouverez les messages relatifs au : premier traitement de postémergence FAR-I et le deuxième traitement de postémergence FAR-II.