Que faire avec les adventices trop développées et autres adventices plus difficiles en betteraves ?

A cause des conditions difficiles en désherbage cette année (d’abord des conditions froides et endurcissantes et aussi dans de nombreux endroits des conditions très sèches), il y a des adventices déjà assez développées sur certaines parcelles.
Souvent, ces adventices ne sont pas très nombreuses, mais elles sont grandes (4 feuilles ou plus). A la troisième page du FAR Mémo, il y a un tableau “Dose FAR (à adapter au stade des adventices)”, vous y trouverez comment traiter les adventices déjà bien développées. Tenez toujours compte du maximum de la dose autorisée des produits, qui est également répertorié dans ce tableau. Si les adventices sont trop développées pour encore réaliser un contrôle chimique, il faut envisager le binage. Les conditions sèches sont actuellement idéales pour le binage. Compte tenu de la sécheresse, nous avons peu à craindre d’une nouvelle germination d’adventices. Notez qu’il est utile d’appliquer un produit après le binage afin d’assurer la rémanence (pe: “Frontier Elite”, “Dual”, etc…).
Dans d’autres champs, il y a des adventices qui sont bien contrôlées avec des produits du type “Matrigon” comme la petite ciguë et les repousses de pommes de terre. Actuellement, le temps chaud est très favorable à une bonne action du “Matrigon”.
Veuillez également noter que dans ces conditions sèches et chaudes, il est souvent préférable de traiter tôt le matin quand l’humidité de l’air est encore suffisante. Dans la soirée, il faut souvent attendre plus de temps pour avoir à nouveau un taux d’humidité adéquat.