La pression en maladies foliaires évolue

La pression des quatre maladies foliaires qui sont suivies augmente. La cercosporiose reste la maladie la plus présente et comme les températures augmentent, nous nous attendons à ce qu’elle continue à se développer. Cependant, l’augmentation la plus importante est observée au niveau de l’oïdium et de la rouille. Elles sont en effet 2 fois plus présentes que la semaine dernière.

Les conditions météorologiques s’améliorant, les pulvérisations peuvent être réalisées plus facilement (si besoin). Une fois qu’un traitement a été appliqué, il faut reprendre les observations hebdomadaires après 3 semaines. Pour rappel, pour réaliser celles-ci, observez attentivement 50 feuilles prélevées aléatoirement dans le champ. Ce n’est que lorsque le seuil est atteint qu’un traitement est recommandé.

Les seuils pour les quatre principales maladies sont les suivants :

  • Cercosporiose ou Ramulariose : 5% de feuilles atteintes ;
  • Oïdium ou Rouille : 15% de feuilles atteintes.
  •  

Vous pouvez suivre l’évolution des maladies foliaires via la carte.