Comment gérer les betteraves non livrées

Il reste dans les campagnes des betteraves qui n’ont pas pu être livrées. Il s’agit de betteraves provenant d’écrémage des tas, de betteraves arrachées mais non livrées ou des betteraves toujours en terre.

Quel que soit l’origine de ces betteraves, elles peuvent constituer une importante source d’infection par la jaunisse virale ou la cercosporiose pour les semis 2023 !

Il est donc impératif de prendre les dispositions nécessaires à leur destruction avant le 1er mars de cette année.

Que faire avec les betteraves non livrées :

1) Pour les betteraves non livrées ou provenant de l’écrémage des tas (constitué majoritairement de betteraves gelées mais aussi de betteraves vivantes), plusieurs solutions :

  • Petites quantités : broyer mécaniquement en morceaux le plus petit possible, de préférence sur l’emplacement du tas, afin d’éviter la reformation de feuilles pendant l’année culturale suivante. Si les betteraves pourries ne sont plus des plantes hôtes pour les pucerons (jaunisse), il reste souvent des betteraves vivantes dans ces tas. Après broyage, les morceaux doivent être enfouis par labour. Veillez à vérifier la présence de repousses et de montées (pour les betteraves normales et les betteraves Smart Conviso) au cours des prochains mois et à les éliminer soigneusement.
  • Ramasser les betteraves et les mettre en tas et les couvrir complètement de terre/fumier/plastic noir jusqu’en été afin d’éviter les repousses foliaires avec pucerons.
  • Epandre au moyen d’un épandeur à fumier les betteraves sur une grande surface, et les détruire mécaniquement (broyeur, fraise, rotative, déchaumeur à disques,…) pour accélérer leur disparition et éviter la reformation de feuilles. Labourer ensuite la parcelle pour éviter de laisser des morceaux à l’air libre. Ne pas épandre sur une parcelle pour betterave 2023.
  • La biométhanisation si vous avez un repreneur : n’oubliez pas que pour que la biométhanisation fonctionne correctement, la tare terre doit être inférieure à 5 %. Si la tare terre est supérieure à 5 %, un déterrage supplémentaire sera nécessaire.
  • Les livrer à un centre de compostage

2) Pour les betteraves toujours en terre :

  • Arracher les betteraves, seulement si vous avez un repreneur de betteraves pour biométhanisation et que vous pouvez arracher en bonnes conditions et sans détruire la structure.
  • Broyer les betteraves profondément sur place (broyeur, fraise, déchaumeur à disques,…) plusieurs centimètres dans le sol, laisser les morceaux sécher en surface. N’effectuer ce passage qu’en bonne condition de portance. Ensuite, labourer les morceaux dans le sol afin d’enfouir totalement la racine et les collets.
  • Veillez à vérifier la présence de repousses et de montées (pour les betteraves normales et les betteraves Smart Conviso) au cours des prochains mois et à les éliminer soigneusement.