Fertilisation

Avis de fumure azotée – « Conseil moyen 2016 »

requasudLes laboratoires d’analyse du réseau REQUASUD – Chaîne Nitrate ont réalisé, en collaboration avec le service Agronomique de la RT (dans le cadre du projet Mont-Blanc) et l’IRBAB, 172 analyses d’échantillons de sol pour établir les profils moyens en azote minéral des terres avant implantation de la culture de betterave. 

Les profils observés sont globalement comparables à ceux rencontrés en 2015, parfois un peu plus faibles

Les recommandations de fumures sont les suivantes :

  • Après un précédent céréale, paille enlevée :
    • Sans apport organique                                                          120 unités
    • Avec fumier bovin                                                                90 unités
    • Avec lisier porcin                                                                  80 unités
    • Avec fumier de volaille                                                        60 unités
  • Céréale paille enfouie
    • avec azote minéral seul                                                         90 unités
    • avec azote organique                                                             100 unités
    • sans azote minéral ni organique                                            130 unités
  • Après les précédents pommes de terre, lin, légumineuses (pois, haricots), maïs, il est fortement recommandé de contacter votre laboratoire pour un avis personnalisé.

Le conseil moyen qui est proposé doit être considéré comme un repère ; le conseil personnalisé avec analyse de la parcelle reste la recommandation la plus pertinente en cas d’apport d’engrais organiques à action rapide (lisier, fientes) ou d’engrais organiques dont le comportement dans le sol est plus difficilement prévisible (composts, digestats et boues de natures diverses). N’hésitez pas à contacter votre laboratoire provincial (contacts sur www.requasud.be).

Tout excès de fumure par rapport à une fumure raisonnée augmente le risque de dépasser la norme APL et aura un effet négatif sur la teneur en sucre des betteraves.

N’hésitez pas à contacter votre service agronomique.